La rémunération de l'apport d'affaires reste interdite sauf exception

Alors que plusieurs décisions judiciaires et disciplinaires sont déjà venues sanctionner le non-respect de ces règles, « certains avocats sont partisans de la levée de cette interdiction », a expliqué Juliette Schweblin : « ils considèrent que c’est un peu obsolète de maintenir une telle interdiction » alors que cette pratique « est une réalité économique et un levier de développement que d’autres professions savent exploiter ».


Le point détaillé dans cet article de Miren Lartigue pour La Gazette du Palais étayé par Juliette SCHWEBLIN


Juliette a développé une pratique reconnue en droit de l’entreprise libérale et intervient notamment auprès de cabinets d’avocats et d’avocats et plus généralement de membres de professions libérales réglementées, en matière précontentieuse, contentieuse ainsi qu’en matière déontologique et disciplinaire et sur des problématiques de RSE.